Justine : les écrans dans nos vies

Les écrans dans nos vies

Aujourd’hui, les écrans ont pris une place prépondérante dans nos vies. Nous en avons tous plusieurs à la maison. Ils envahissent nos espaces privés, élisent domicile dans nos salons et parfois même dans nos chambres. Souvent, la version mobile se trouve une place au chaud dans la poche arrière de nos jeans. Les jeux vidéo sont le sujet de conversation privilégié des écolier·es, adolescent·es et même de certain·es adultes. Pourtant, qu’ils aient des impacts positif ou négatifs, ces jeux vidéo peuvent avoir des effets surprenants sur nos cerveaux. Du jeu d’action au jeu d’entraînement cérébral spécialement conçu pour la réhabilitation ou pour limiter les effets du vieillissement, les jeux vidéo influent sur nos sens. Des études montrent que les joueur·ses régulier·es sont plus attentif·ves aux détails et réagissent plus vite face aux évènements inattendus.
Je ne suis pas une joueuse régulière mais j’ai utilisé des jeux d’entraînement cérébral intensivement pour me remettre d’une opération du cerveau subie en 2016. Cette pratique régulière m’a aidée à me remettre sur pied.

  • Un bébé de 18 mois, blond aux cheveux bouclés, est assis sur un canapé de couleur claire. Il regarde attentivement une animation sur Youtube.
    Depuis le plus jeune âge, les enfants ont les yeux rivés sur les écrans.

Justine RENNO

Crédits photos : Justine RENNO

2 réflexions sur “Justine : les écrans dans nos vies”

  1. Marie-Annick Biette

    Merci à vous Justine pour cet intéressant reportage photo, qui reflète bien le paradoxe dans lequel on est, avec ces nouveaux instruments captivants mais aussi captateurs.
    Laissons nous séduire mais jusqu’à un certain point et gardons du temps pour les échanges en direct et l’envie d’aller au-dehors voir ce qui s’y passe.
    Bonne continuation
    M.A.Biette

    1. Justine Renno

      Merci Marie-Annick pour ce beau commentaire. Je suis ravie que nous partagions le même point de vue.
      Bonne continuation à vous également,
      Justine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *